AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

la drague de narcissa à andrea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: la drague de narcissa à andrea Mer 14 Fév - 4:47


La Saint-Valentin… Tout le monde n’a que ce mot niais en bouche et cela me donne tellement l’envie de vomir. J’ai toujours détesté ce jour où les personnes déclarent leur amour à une autre sans se douter que cette personne ne sera sûrement jamais la bonne. Deux jours plus tard, cela finit en madeleine sur son lit, les mouchoirs remplis de larmes et les pots de chocolat à tartiner quasiment vides sur la table de chevet. Autant dire que moi, ce n’est pas mon truc et que j’ai hâte que l’on soit le quinze février. Assise au milieu de la Grande Salle à la table des Serdaigle, j’essaie d’ignorer les conversations stériles au sujet de ces cœurs en émoi et je me concentre sur ce que me dit Tracy, occupée à fixer un bouton sur le tissu d’une de ses nouvelles créations. Tout en mangeant un bout de pain, je l’écoute me parler d’une introduction à l’auto-hypnose qu’elle trouve assez troublante. Depuis quelques temps, Tracy bosse beaucoup. Je lui ai conseillé de ralentir sur les potions qui boostent les capacités intellectuelles mais je ne suis pas certaine qu’elle ait réussi à le faire. En tout cas, je ne peux pas vraiment lui reprocher de vouloir se renseigner sur elle-même ; le cours du professeur VaatiVidya a dû suffisamment aiguisé sa curiosité pour qu’elle veuille chercher tout à son sujet. Elle souhaite se connaître, chercher son Vrai Nom. J’ignore ce que cela lui apportera par rapport à ses intérêts mais je compte bien l’aider à parvenir à son but. Après tout, nous avons tous des objectifs à accomplir. Une émotion antagoniste permettrait de reproduire un sentiment de sécurité… Je me sens un peu concernée, au fond, mais je préfère ne pas trop m’avancer là-dessus.

« Je ne sais pas si ça peut aider, mais c'est toujours bon à savoir la prochaine fois que tu verras quelqu'un dans ton corps toucher à tes cheveux. »

En fait, je crois que je ne comprends même pas ce qu’elle me raconte. Tous ces trucs sur les émotions, les sentiments, c’est totalement hors de mes connaissances et je ne m’y suis jamais intéressée. Je n’en ai rien à faire des gens alors pensez-vous vraiment que je me préoccupe de la manière dont fonctionne un humain ? En fait, je ne crois même pas à l’hypnose. C’est du charabia qui ne marche que sur les êtres sensibles.

« Ouais. Mais ça dépend des gens. Personnellement, je ne pense pas que ça m’aiderait. »

Je n’ai pas envie de casser son délire mais c’est mon avis. Je ne sais d’ailleurs pas qui d’intelligent pourrait aussi s’intéresser à ce genre de choses. Il y a d’autres moyens de se connaître soi-même, je suppose. Hadley ? Bof. Felicia ? Non, je ne pense pas. Tout en y pensant, je prends une gorgée de ma soupe avant de penser à Andrea. Lui, c’est clair que ça ne l’intéresserait pas. J’en profite pour lui jeter un coup d’œil et sa vue me fait doucement sourire. Oui, c’est clair qu’Andrea n’irait jamais se soumettre à de l’auto-hypnose. Il est au-dessus de tout cela…

« Et pour imprimer une image dans l’inconscient, afin de résoudre des problèmes d’ordre par exemple familiaux… il faudrait donc… procéder par visualisation, ou suggestion dans un langage qui… est-ce que je t’ai déjà dit qu’Elijah était magnifique ? »

Je n’entends même plus ce qu’elle me raconte et je lui réponds vaguement :

« Il est beau mais il n’a pas la prestance, ni la perfection d’Andrea… »

Ma vue se trouble durant un instant mais je n’y prête pas attention. Je ne parviens pas à quitter Andrea des yeux et je n’arrive pas à croire que je n’ai jamais pu me rendre compte plus tôt à quel point il était fort à mon goût. Aussi beau que je suis belle, aussi intelligent, aussi ambitieux et mystérieux que moi. Il m’attire grandement. Non. C’est même plus que cela.

« Oh non, il regarde vers nous ! Comment est mon teint ? Quelle idiote, je savais que j’aurais du mettre une robe…
‒ T’es toute belle, chérie. » Je réponds doucement à Tracy sans même prendre la peine de la regarder.

Je ne sais pas pourquoi mais je m’en fiche du teint de Tracy. Actuellement, une seule chose compte pour moi : Andrea. Ce garçon qui m’a toujours été destinée. Il est le garçon parfait pour s’unir à moi. Cette union nous rendra plus forts et nous permettra un jour d’influencer le monde magique, j’en suis certaine. Nous ferons des miracles grâce à cet amour. Il faut juste que je le mette au courant puisqu’il l’ignore peut-être.

« Je n’oserais jamais aller le voir, il faut que tu m’aides ! Qu’est-ce que je lui dis ? « Salut ? » Non, c’est pas naturel, « salut »… ou alors que je l’aime ?! Qu’est-ce que je dois faire ? »

Le lien qui me lie à mon futur amant est très fort mais grâce à de la volonté, je parviens à me tourner vers Tracy dont le regard vague est similaire au mien. Elle avait dit quoi, tout à l’heure ? Qu’Elijah était magnifique ? Je ne m’en souviens pas mais je ne la laisse pas sans réponse pour autant.

« Tracy. Fais comme moi, d’accord ? Je compte aller voir Andrea et lui dire le fond de ma pensée. Montre lui à quel point tu es la plus exceptionnelle parmi son entourage et de façon intelligente. Dis-lui qu'il est ta représentation graphique dans le repère qui a pour abscisse amour, pour ordonnée affection et pour origine coeur. »

Je lui affiche un grand sourire, lâche un petit rire et finis par me lever. Mais à cet instant, une grosse tête blonde me bloque le chemin. Ce visage grotesque et qui transpire la trahison appartient à Zach Thompson. Il me bouche la vue d’Andrea comme un misérable crapaud. J’ignore pourquoi il m’appelle mais je refuse de perdre mon temps avec cet ex-ami. Ce faux-jeton qui a renoncé à notre amitié au même titre qu’Anthea.

« Ecoute, je voulais te dire… Si j’ai mal pris ta trahison et le fait que tu m’as rien dit, c’est pas vraiment ta faute… Si je préfère m’éloigner non plus… J’ai réfléchi depuis le temps et… Je pense que je sais pourquoi je réagis comme ça… »
Est-il en train de formuler des excuses ? C’est étonnant de sa part mais le problème, c’est que j’en ai rien à faire. J’ai un but, aujourd’hui, et je compte bien l’accomplir. Zach n’est qu’un obstacle supplémentaire à mon union avec le beau Sevenoaks.
« J’espérais être plus spécial que ça pour toi… Je crois que… C’est parce que… Enfin… Voilà… Je t’aime… »

Ce démon se fiche de moi, encore une fois. Je suis sûre que son plan diabolique est de m’empêcher d’obtenir une place de choix dans la société, aux côtés de mon aimé. Je ne le laisserai pas faire.

« Et moi, j’en ai rien à carrer. Arrête de te foutre de moi et laisse-moi voir quelqu’un qui, lui, m’a toujours inspiré la confiance et ne m’a jamais rejetée. Va plutôt voir cette vieille fille d’Anthea. »

Je le contourne et me dirige vers Andrea qui n’était pas si loin de ma position. J’essaie de contenir mon trop plein d’enthousiaste et de rester calme mais la tâche est ardue. Une fois à sa hauteur, j’aborde ma cible avec un petit sourire et des yeux pétillants.

« Andrea. Navrée de te déranger durant ton repas mais sache que j’ai trouvé des informations très pertinentes qui pourraient changer notre avenir et le rendre plus grand encore. Sache donc que j’aimerais que tu me factorises, me développes, m'ordonnes et me réduises pour que nos vecteurs directeurs soient colinéaires et même confondus. Tu es le point de rencontre de toutes mes droites car ton génie et ta perfection vérifient leurs équations et si tu te cachais à l'infini, je me glisserais sur les asymptotes pour venir te chercher. »
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 23
Localisation : on a rainbooow

Revenir en haut Aller en bas

la drague de narcissa à andrea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
killed your light. :: LILANY. ♡ CHRISTELLE. :: ♑ RPs MÉMORABLES-